Home

Translations: en

Informations personnelles

Je suis Chargé de recherche au centre Inria de l'Université de Rennes dans l'équipe CAPSULE. Mes travaux portent sur la cryptologie, notamment la cryptanalyse symétrique, les algorithmes quantiques et leurs applications en cryptographie post-quantique.

Auparavant j'étais un chercheur post-doctorant au CWI à Amsterdam, dans le groupe de cryptologie où j'ai travaillé avec Marc Stevens. Entre 2018 et 2021, j'ai été doctorant à l'Inria Paris, dans l'équipe SECRET (aujourd'hui COSMIQ). Ma thèse a été dirigée par María Naya-Plasencia et co-encadrée par André Chailloux.


Recherche

Je travaille principalement en cryptographie post-quantique, qui vise à protéger les cryptosystèmes actuels face à un attaquant disposant d'un ordinateur quantique de grande taille. Si un tel calculateur quantique généraliste n'a pas encore vu le jour, on sait néanmoins qu'il permettrait de casser les cryptosystèmes à clé publique les plus utilisés aujourd'hui (par exemple RSA). C'est pourquoi une partie importante de la communauté travaille à la mise au point de cryptosystèmes "post-quantiques".

Je m'intéresse en priorité à la sécurité des cryptosystèmes à clé secrète ("symétriques"), tels que les chiffrements à bloc, fonctions de hachage, MACs, etc. Dans le monde "classique", cette sécurité est assurée par des travaux de cryptanalyse. Dans le monde "quantique", il est communément admis que ces algorithmes se montrent globalement très robustes, souvent à cause de leur faible structure algébrique. Toutefois, il ne s'agit que d'un a priori générique. La "cryptanalyse quantique symétrique", objet de travaux plus récents, vise à formaliser la sécurité post-quantique de ces chiffrements de la même manière que dans le monde classique, et avec les mêmes garanties. C'est dans ce contexte que s'inscrivent la plupart de mes travaux.

J'ai travaillé également à des algorithmes quantiques génériques et certaines applications en cryptographie à clé publique.


Contact

andre /dot/ schrottenloher /at/ cwi /dot/ nl

xkcd

Par Randall Munroe sur xkcd.com